G et le marlin

7gmarlinN’étant pas pêcheuse, ni particulièrement amatrice de pêche, ni non plus grande plongeuse, enfin bref, n’ayant aucun lien particulier, de près ou de loin, avec l’univers de la chasse sous marine, « j’ai vu de la lumière et je suis rentrée » m’asseoir. Au départ j’ai pensé « bof bof ». Les images tanguent quelque peu, le récit se veut tantôt hésitant, tantôt plus volubile que ce qu’il ne faudrait. Un démarrage sans grande conviction, donc. Mais heureusement, après une impression en demi-teinte l’histoire a enfin décollé. On y suit « G », pêcheur de Fakarava, sur l’île de Mangareva aux Gambiers, où il va tenter de battre le record de prise de marlin. Il avait promis à Gil Keibaili de s’entraîner, et le réalisateur de revenir le filmer. Chose promise chose due. Les voilà donc embarqués sur un bateau, accompagnés de Patea, pour les images sous marine, Roland, aux commandes, faisant le guet, pendant que « G », armé de son fusil, est lui, aux aguets, avec pour seule idée en tête de capturer la plus grosse « big mama » encore jamais pêchée. Avec ces passionnés, le film prend toute son ampleur, et nous on retient notre souffle, on plonge avec eux sous l’eau, on écarquille les yeux à la vue de la Bête, et on les applaudit à leur retour au port où les familles de Rikitea les attendent pour célébrer la prise : un marlin bleu indopacifique de 259 kilos (le record a été enregistré pour un marlin bleu pacifique de 301 kilos) !

                                                                 

 

Un public… impressionné

 

Lucie, 26 ans

« Ça m’a donné envie de pêcher »

J’ai beaucoup aimé ce film. Je suis venue un peu par hasard et franchement j’ai trouvé ça très impressionnant. Ça m’a donné envie de pêcher. J’ai déjà essayé au Tuamotu et c’est vrai que ça donne encore plus envie. Même si là, c’est encore particulier, c’est vraiment l’homme contre la bête, l’animal, et vraiment très impressionnant. Je recommande ce film.

 

Matthieu, 14 ans

« Je ne pensais pas que ce serait si impressionnant »

J’ai trouvé le film très bien. C’était quand même impressionnant ! Surtout la taille du poisson et tous les efforts que « G » a dû faire pour chasser, y compris les longues heures qu’il a attendues… J’aime bien la pêche à la base mais là, je ne pensais pas que ce serait si impressionnant.

 

Jacques, 68 ans

« J’ai vraiment adoré »

Des images fabuleuses et surtout une histoire passionnante. Je suis un féru de pêche donc j’ai vraiment adoré. Et la moralité était aussi excellente : que « G » n’ôte pas sa vie au poisson pour le plaisir, pour gaspiller, mais pour nourrir le village de Rikitea en l’occurrence, à qui il a fait don de sa prise. Pour moi c’est un très bon film. (Son épouse, elle, pas du tout amatrice de pêche, d’appuyer : « J’ai aussi bien aimé car on espère avec lui qu’il va pouvoir pêcher son poisson et les images sont très belles. Vraiment bien »).