Rencontres numériques – Interrogations du futur : la télévision connectée

Mercredi après-midi, les Rencontres Numériques ont posé à différents professionnels de l’audiovisuel cette simple question qui nous concerne tous : quelles sont les convergences probables entre la télévision et Internet ? Comme l’a rappelé Lolo, animateur de ce débat, faut-il prendre au sérieux cette missive des Guignols de l’info : « Bonjour, vous regardez l’ancêtre d’Internet » ?

16tvconnectee

Claude Esclatine, directeur d’Outre-mer Première, Bernard Benhamou, délégué aux usages de l’Internet, Yves Haupert, directeur de TNTV et Joël Wirsztel, directeur de la publication Satellifax (magazine spécialisé dans l’audiovisuel) ont pris part à ce débat pour tenter de comprendre cette situation nouvelle : la télévision en ligne capable de se connecter au Web mais surtout d’associer des contenus interactifs aux programmes diffusés par les chaînes de TV. « Même nous, les éditeurs, sommes moyennement préparés, avoue Claude Esclatine. Cette évolution va remettre en question l’ensemble de la chaîne économique. Le vrai enjeu, selon moi, n’est pas dans l’acheminement du contenu mais dans le contenu lui-même. » Joël Wirsztel a rappelé que d’ici 3 ans – demain, autrement dit ! – 80% des postes seront connectables et que de nombreux fabricants de téléviseurs sont déjà bien lancés dans la bataille, associés à des géants du web comme Yahoo et Google. La création est-elle en danger ? Comment les chaines devront-elles se protéger pour ne pas se faire « piller » leurs programmes ? Car les grands diffuseurs n’entendent pas faire entrer le loup dans la bergerie aussi simplement ! France Télévisions croit au potentiel de ce marché, mais un potentiel maîtrisé et contrôlé.

 

Pour Google, la télé est la propriété du consommateur et non des chaînes

 

C’est Claude Escaltine qui le rappelle… La bataille de la télévision connectée est lancée et chacun doit défendre sa position dans un paysage où la convergence annoncée entre l’écran de télévision et Internet implique une redistribution des cartes dans l’accès aux contenus, la mesure d’audience et des revenus publicitaires associés.

Quant à Bernard Benhamou, pour qui la télévision n’a finalement connu qu’une « évolution mineure en 30 ans », va bientôt être bouleversée… « D’après moi, la télévision ne sera plus qu’un écran parmi les autres de la galaxie domestique. L’écran d’interaction principale sera la tablette à partir de laquelle tout convergera. »

Nouveaux usages, nouveaux modes de consommation, nouveaux supports, nouvelles applications, nouveaux programmes, la distribution des images au 21ème siècle est un véritable enjeu à tous les niveaux du maillon de la chaîne, ces derniers nécessitant probablement d’être entièrement repensés.

 

I.B