Hiro’a : le numéro 80 sous le signe de la passion

80--Hiroa-couv-mai-2014C’est avec son 80ème numéro que le Hiro’a fête ce joli mois de mai. Un mois qui s’annonce intense et dont le journal se fait le reflet. C’est à l’art sous toutes ses formes qu’il est dédié, à commencer par notre dossier, consacré au Heiva des écoles de danse traditionnelle. L’événement, organisé par la Maison de la Culture, fête ses 20 ans cette année avec une ferveur sans égal : 35 écoles présentent le résultat de leur travail et de leur investissement, avec en apothéose le Gala du Conservatoire, la plus grande école de danse du Pays. Le Conservatoire revient d’ailleurs sur le parcours de certains de ses médaillés d’or, et sur ceux qui préparent ce prestigieux examen. Langage du corps, mais aussi de la couleur, avec le 1er Tahiti Festival Graffiti 2014, qui annonce des expressions et des visions aussi variées que colorées. Le temps d’une semaine, Tahiti sera le lieu de rencontre des plus grands graffeurs du monde ! Une expression qui a inspiré le Centre des Métiers d’Art pour un projet original que nous vous dévoilons dans nos pages.

 

 

 

Le mois de mai, c’est aussi celui de la nuit des Musées, et celui de Tahiti n’est certes pas en reste : découvrez le programme des visites et des ateliers, dans lesquels petits et grands puiseront un intense plaisir culturel. Les dessous du Musée vous y seront dévoilés, accompagnés par des professionnels de l’Etablissement. Car qui mieux que nous-mêmes pourrait valoriser notre culture ? C’est la démarche du Service de la Culture, qui expose les trésors polynésiens à l’Aéroport de Tahiti jusqu’à fin juin, au travers de magnifiques panneaux qui annoncent aux visiteurs les merveilles qu’ils s’apprêtent à découvrir.

 

 

 

Le mois de mai, c’est enfin largement le temps de préparer ses parures, de prévoir ses costumes et ses plus belles tenues pour les soirées du Heiva. Plus modestement, le Hiro’a vous propose de réaliser votre propre collier en coquillages. Une façon comme une autre de valoriser le travail des artisans, pour qui le Service de l’Artisanat a ouvert un site internet aussi pratique qu’utile. Curieux, passionnés ou professionnels y trouveront leur espace et les renseignements qu’ils cherchaient.

 

 

 

Ce numéro se place sous le signe de la passion, mais pourrions nous parler d’art ou même culture en dehors de ce sentiment tenace et intense ? Entrez donc passionnément dans nos pages pour découvrir notre programmation !

 

 

 

Au sommaire ce mois ci :

 

 

10 questions à : Alex et Arnaud Oliveux, membres du jury du concours Ono’u

 

La culture bouge : Le graffiti s’invite à Tahiti : à vos sprays, prêts, bombez ! /

 

Du carton au faraoti pour libérer sa créativité

 

Le saviez-vous ?  : Que sont devenus les médaillés d’or du Conservatoire ?

 

Dossier : Heiva des écoles : l’appel grandissant de la scène

 

Pour vous servir : Une nuit au Musée ! / Les trésors culturels polynésiens s’exposent /

 

L’artisanat à portée de clic

 

Nahea ra ? Comment fait-on ? : Un collier en coquillages

 

L’œuvre du mois : Contemplation polynésienne

 

Trésor de Polynésie : Hokule’a vogue pour la préservation de l’environnement

 

Retour sur : Petits et grands bonheurs culturels

 

Actus

 

Programme

 

 

 

 

Infos pratiques

6 établissements et services partenaires. 36 pages, 5 000 ex. en quadrichromie

Pour tous vos commentaires & questions [email protected]