Symbiose minérale : Stéphane Motard et Nicolas Hirigoyen seront du 20 au 24 novembre dans la Salle Muriavai.

« Osmose de la taille directe et du pixel, synergie de la matière brute et polie. Contraste de l’éternité et de l’éphémère », voici une belle introduction pour dire cette rencontre des artistes et des arts.

Stéphane Motard est un fervent voyageur, qui découvre Tahiti en 1999. Les roches l’interpellent et façonnent son quotidien. Il s’exprime ainsi au travers des jeux de la matière, dans le contraste du brut et du poli, un équilibre entre virilité et sensualité d’où nait l’émotion.

Nicolas Hirigoyen, né au Vénézuela et voyageur également, expose pour la première fois sur l’invitation de Stéphane Motard. Inspiré par le photographe Jean Loup Sieff il présente, tout en images, des rencontres d’une autre nature, entre chair et pierre, et conte au travers du nu artistique les décors bruts de nos îles.

 

Roches et femmes se répondent, matière brute et poli de la peau s’illuminent le temps d’un dialogue inattendu entre deux univers artistiques.

 

Exposition du 20 au 24 novembre de 9h à 17h (12h le samedi)

Contacts : 40 544 546 – www.maisondelaculture.pf – FB La Maison de la Culture de Tahiti