Pierre Alzon présente le e-tourisme

Pour cette dernière « Parole d’un décideur », Pierre Alzon est intervenu sur le sujet de l’e-tourisme.

 34alzonpierre

En ce qui concerne la Polynésie, après un pic en 2000, force est de constater que le marché du tourisme se porte mal. Et pourtant les voyageurs sont de plus en plus nombreux et adoptent de nouveaux comportements. Il s’est avéré que leurs voyages étaient plus courts mais aussi dans des endroits peu prisés auparavant. Le secteur du tourisme est face à une remise en cause des flux touristiques habituels qui s’apparentent à une modification du trafic de recherches d’informations. Et pour cause, le numérique !

 

Comment Internet peut être utilisé pour dynamiser le tourisme ?

Selon Pierre Alzon la démarche est simple, il suffit de fédérer, mutualiser et adapter. L’Internet met tout le monde sur un pied d’égalité et permet une mise en concurrence de l’offre permanente, «  le mot clé est : partenariat ! ». Il est nécessaire d’avoir une vision globale et une stratégie de complémentarité afin d’offrir une meilleure information et une meilleure diffusion.

 

Qui dit numérique dit adaptation du contenu à l’ensemble des terminaux possibles, que ce soit fixes ou tablettes, il faut projeter ses services dans un espace mobile. « Rien n’est jamais figé dans le monde numérique » l’enjeu étant d’être visible, il faut obtenir un bon référencement  dans les moteurs de recherches. Etre actif, particulièrement en usant des réseaux sociaux, interagir avec les clients potentiels, démarche tout à fait naturelle.

 

La Polynésie possède un véritable atout, considérée comme destination de rêve. Il en va donc de la motivation des acteurs touristiques pour s’approprier ces codes. Mais il faut également que les professionnels décident de se rassembler pour monter un projet concret.

 

Pierre Alzon finit son intervention en citant Mark Zuckerberg, génie de Facebook « Done is better than perfect » Faire est mieux que parfait. Le message est clair, si l’on veut que le tourisme connaisse un renouveau il ne faut pas hésiter et «  faire ».