Parole d’un décideur : Rémy Grouzelle

10grouzelleRémy Grouzelle, directeur commercial du groupe EDT, intervient dans « Parole d’un décideur » et évoque la place de son entreprise dans le numérique, et son importance grandissante pour se rapprocher de la clientèle.

Avec l’arrivée annoncée d’Honotua, EDT a fait évoluer son site Internet et a développé des services en ligne. Le principe est d’offrir aux clients un accès gratuit, sans abonnement, ouvert 24h sur 24 et 7 jours sur 7 ouvert à des services pour lesquels les attentes sont fortes.

La première d’entre elles était l’édition de la facture car elle permet de nombreuses démarches administratives. Puis très vite est venue la possibilité de paiement en ligne avec toutes sortes de moyens.

L’entreprise a ensuite travaillé sur le contrôle et la compréhension de la consommation par le client. Un bilan détaillé permet à ce dernier d’agir directement sur ses appareils et de gérer sa consommation.

EDT s’est vite aperçu que les clients touchés, ceux disposant d’Internet, correspondaient à une catégorie socio-professionnelle assez restreinte. Aussi, l’entreprise a cherché à toucher tout le monde via les téléphones portables par l’envoi de sms. La première information traitée répond à la question : combien dois-je payer et quand ? Puis vient celle concernant la date de passage au compteur. Ces services sont offerts à la demande. C’est un réel engouement qui est constaté.

Pour les îles est mis en place un système de pré-paiement par carte.

Plusieurs supports numériques sont utilisés et les contenus sont adaptés aux usages et aux catégories de clients. Ainsi Facebook, surtout visité par les jeunes, est un support pour nos offres de stage.

« Dans une approche plus large, nous évoluons vers le concept de smart-home et plus encore de smart-city. Il s’agit de gérer des flux entrant et sortant d’énergie, très variables selon le moment de la journée, de la semaine et de l’année. L’énergie arrive de producteurs indépendants (panneaux solaires), de fournisseurs plus importants (hydro électricité) et de la centrale de production thermique de la société elle-même. On tend vers une capacité toujours plus fine à mesurer les flux dans tous les sens et aussi les consommations de chaque appareil pour une régulation de plus en plus précise.

Ceci permet de garantir un service continu, sans plus subir les coupures fréquentes de naguère, tout en maîtrisant la dépense énergétique globale autant qu’individuelle. »