Les scolaires au FIFO : un public attentif !

DSC 0086
Comme chaque année le FIFO dédie une journée entière aux élèves venus des quatre coins de Tahiti pour assister à cet événement. C’est l’occasion pour eux de rencontrer des professionnels, d’assister à des ateliers et pourquoi pas de se découvrir une nouvelle passion ou une future carrière…

Plus d’un millier d’élèves d’une quinzaine d’établissements différents se sont donnés rendez-vous ce lundi, pour découvrir un programme spécialement préparé pour eux par le FIFO.

En projection, des films sur la vie sous-marine, sur des sportifs, des films historiques, drôles aussi et surtout remplis d’espoir notamment pour Eva, élève au collège de Taravao, qui avoue avoir versé quelques larmes en regardant Une équipe de rêve, qui retrace le parcours d’une équipe des Samoa américaines qui rêve de remporter un match. Un de ses camarades ajoute que c’était un film « émouvant de voir comment l’équipe passe de rien à la réussite ». Même sentiment lors de la projection du film hors compétition Sport for change – Salomon Islands de Briar March. Torea, élève au lycée Saint Joseph de Pirae, nous fait part de son admiration pour cet homme qui malgré son handicap vit de sa passion pour le rugby et arrive à la partager avec les autres.

Autres décors et autres impressions pour les scolaires qui ont pu plonger au cœur du lagon de Fakarava en regardant le documentaire Mystère mérou réalisé par Gil Kebaili. C’est avec émerveillement que ces derniers décrivent le long métrage « ce sont des images impressionnantes… » confie un élève, « moi, je n’aurais pas pu rester aussi longtemps sous l’eau… j’aurais eu trop peur ! » avoue un second.

Éclats de rire enfin, lors de la projection du film Hip Hop-eration. Les élèves en sont sortis conquis, tous d’accord pour dire que même à 80 ans passés tout est encore possible pour faire des exploits et repousser ses limites !

Au même moment du côté de la Salle Mato se déroule l’atelier écriture de scénario avec Sydélia Guirao. Harry, élève en terminale littéraire au lycée de Papara, raconte sa première ébauche de scénario et les difficultés qu’il a rencontrées pour terminer cet exercice. « Heureusement que la professionnelle était présente pour nous guider et nous donner des pistes car il faut beaucoup d’imagination… » résume-t-il ! Pour les aider, Sydélia, scénariste de métier, a pu leur donner les différentes étapes à suivre pour faciliter la construction d’un scénario.

Un peu plus loin se trouvait l’atelier prise de vue et montage sur Ipad animé par Niko PK 16, réalisateur et responsable artistique sur plusieurs projets de série TV, dessins animés et clips vidéo. Par groupes de 4, les élèves ont dû imaginer une action qu’ils ont filmée avec une tablette avant d’en faire un montage sur un logiciel spécialisé. Christelle raconte ce qui lui a plu : «  j’ai bien aimé filmer, monter, c’était amusant et puis on a bien ri ! » Elle a trouvé que le plus difficile était de faire le montage avec le son qu’il fallait également coordonner avec l’action.

Ce qui est certain c’est que la bonne humeur était au rendez-vous de cette journée dédiée aux scolaires ! Curieux et attentifs pour certains, les élèves en sont sortis enrichis.
Crédit : FIFO/Vanessa Cunéo