TE AO MARAMA, LE MONDE DE LA LUMIERE

DE ROLAND OLDHAM

Te ao marama, le monde de la  mumière de Roland Oldham

Roland Oldham peint occasionnellement depuis 2001, à l’huile et acrylique. Il grandit auprès de ses grands-parents maternels, et est fortement influencé par la culture des ancêtres et par son grand-père, Tearapo, chantre d’une culture vivante et passionnante. Cette culture où le monde de l’invisible (des ancêtres) se confond et fait partie intégrante du monde réel. Ses œuvres s’inspirent également de la culture marquisienne, qu’il a côtoyée entre l’âge de 5 et 10 ans pour avoir vécu à Taipivai.Personnage engagé, il a vécu en Nouvelle Zélande et en Australie, s’impliquant chaque fois dans la défense des minorités maories ou aborigènes. Passionné par l’étude de certains textes anciens de l’hindouisme, Roland Oldham nous offre une exposition lumineuse et spirituelle, marquée de ces quêtes diverses et ses expériences variées.
« Tout est énergie autour de nous », nous dit il. « Le vent, l’océan la rivière, les nuages, la nature, les hommes… Les Tupuna ont toujours privilégié cette relation très intime avec l’énergie, avec l’invisible, avec le spirituel, avec le cosmos. Tout ce qui nous entoure fait partie de nous. Nous avons une filiation directe avec tous les éléments qui composent l’univers. Les ancêtres en abandonnant leurs corps physiques continuent à vivre et leurs esprits restent bien présents dans notre environnement naturel et psychique. Ils nous servent de guide et de protection. Ma force n’est pas celle de l’individu, ma force est celle de la multitude. »
Lors de la soirée de vernissage, Téa des Marquises et Sunny Walker ont présenté des orero accompagnés d’un pahu, avec en fond sonore des enregistrements de Tearapo.

 

Un moment de lumière et d’élévation à ne maquer sous aucun prétexte !

 

 

Infos pratiques
Salle Muriavai de la Maison de la Culture
Du 02 au 06 septembre de 9h à 17h (16h le vendredi et 12h le samedi)
Renseignements au 544 546
Entrée libre