Journée contre la violence faite aux femmes : Rompre le silence qui entoure les violences

affiche-manif-violence

C’est en souvenir du 25 novembre 1960, où trois femmes dominicaines, les sœurs Mirabal furent assassinées sur les ordres du chef de l’état dominicain, que, le 19 octobre 1999, lors de la 54e session de l’Assemblée générale des Nations Unies, les représentants de la République dominicaine et 74 États membres ont présenté un projet de résolution visant à faire du 25 novembre la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et proposé que cette journée soit consacrée à des activités destinées à sensibiliser l’opinion publique sur la question de la violence à l’égard des femmes. La résolution 54/134 a finalement été adoptée le 17 décembre 1999.

 

Violence à l’égard des femmes : Tout acte portant un préjudice physique, sexuel ou psychologique, dans la sphère privée comme dans la sphère publique. (Définition de l’Assemblée générale des Nations Unies).

 

Dans le cadre de cette journée, des opérations de sensibilisation sont prévues notamment avec des témoignages troublants recueillis par le CIDFF, la pièce de théâtre « papa Penu et mama Roro » saura faire passer le message dans le petit théâtre et des stands d’information seront installés et tenus par des professionnels pour répondre aux interrogations et apporter du soutien et une aide.

Des moments de détente et de plaisir sont aussi proposés au public, avec des stands de restauration et un concert du groupe Pepena en clôture de la journée.

 

 

 

Infos pratiques

 

Evènement : Journée contre la violence faite aux femmes

Délégation à la condition féminine / TFTN

Dimanche 25  novembre 2012

De 08h30 à 16h30

Village de la Maison de la Culture

Entrée libre

Renseignements au 80 00 40