Humour avec « Sacrifices »

affiche-theatre-cie-du-cameleon-sacrificesSacrifices c’est, dès la première minute, l’incroyable présence de Nouara Naghouche. Comédienne époustouflante, sa puissance comique éclate au milieu de son cri et la tendresse inonde ses souvenirs au travers de personnages qui tous dessinent notre société bigarrée, sa barbarie, sa richesse comme son absurdité. On rit beaucoup ; on s’émeut aussi profondément. Impossible de rester indifférent !

Le spectacle
Zoubida, fan de radio Nostalgie, Marguerite, un tantinet raciste, Marie-France qui « adooore » les arabes, et quelques mâles qui en prennent pour leur grade…
Pure « AA » (Alsacienne Algérienne), habitante d’un quartier pauvre de la riche Colmar, sœur, épouse, Nouara parle au nom de ces quelques-unes, humbles et soumises, à qui la vie n’a laissé que peu de place. Terrible est sa colère contre la brutalité de certains, la lâcheté des autres, immense son amour pour les siens (les siennes), les déraciné(e)s du Maghreb. Aux femmes résistantes, aux colères étouffées, aux existences martyres, Nouara offre Sacrifices.

 

 

 

Le spectacle a été nominé aux MOLIERES 2009 dans la catégorie « Révélation théâtrale ».

 

« Nouara revient de loin et sa présence sur scène, la vitalité et l’humour dont elle fait preuve sont le symbole potentiel d’une résistance pour de nombreux abîmés de la vie, quels que soient leur sexe, leur couleur ou leur religion. Par Sacrifices, Nouara est de l’espoir en chair et en os. »

Pierre Guillois

 

La critique de Télérama

 

(Emmanuelle Bouchez)

 

[…] Nourrie de son parcours familial et social dans une cité de Colmar, cette trentenaire qui s’auto-estampille AA (Alsacienne-Algérienne) dépeint le quotidien des femmes jeunes ou vieilles à qui certains « mâles » organisent parfois la pire des existences. […] Nouara a le courage de parler franc, mais ne se moque jamais. […]

 

 

 

Cette pièce évoque les mariages forcés, l’enfermement de certaines femmes par leur conjoint, le machisme, la drogue… Au nom de celles qui se taisent, au nom d’elle-même, elle parle, elle raconte, sans jamais tomber dans le pathos, avec humour, violence, tendresse… Comédie actuelle, cette pièce va vous faire passer plus d’une heure de détente et de franche rigolade.

 

 

 

 

Infos pratiques

 

Théâtre / Comédie : Sacrifices

La Compagnie du Caméléon

Du 19 avril au 04 mai 2013

Vendredi 19 et samedi 20 avril 2013 – 19h30

Vendredi 26 et samedi 27 avril 2013 – 19h30

Vendredi 03 et samedi 04 mai 2013 – 19h30

Dimanches 21 et 28 avril 2013 – 18h30

Tarif plein = 3 500frs, Tarif réduit – 18 ans, étudiants et CE = 3 000frs

Vente des billets dans les Carrefour Arue et Punaauia, à Radio 1 Fare Ute et sur www.radio1.pf

Renseignements au 434 100 ou 28 01 29

Petit Théâtre