MARUAO ET TIKAHIRI EN CONCERT

Affiche Maruao TikahiriLa Maison de la Culture s’associe avec RFO Polynésie pour coproduire un concert d’exception, à travers une association de qualité et pourtant inattendue, tant les inspirations et les sons de Maruao et Tikahiri diffèrent.

 

Maruao, les « premières lueurs du jour » :
Ce groupe naît en mars 1998 d’une réunion hétéroclite et amicale. Maruao regroupe en effet 7 amis et musiciens talentueux, autodidactes pour la plupart : Maoake Tuahine, Greau Tamahaere et Vainuu Raapoto à la guitare et chant, Loulou Galenon à la guitare solo, Joseph Lai aux percussions et à la batterie, Mathias à l’harmonica et Ipeva Tetahio à la basse. Un groupe qui cultive sa spécificité, dans le mélange savoureux et mélodieux de voix masculines sur des airs jazzy, à la fois locaux et hawaiiens.
Leur répertoire très varié les emmène de l’anglais au français en passant par le tahitien et fait de ce groupe un incontournable des belles soirées polynésiennes. Maruao anime ainsi toutes les semaines un restaurant renommé de la place qui est devenu ces soirs là le « spot » où il faut être… si bien qu’il devient difficile de s’y garer ! Maruao a sorti son 1er album en février 2008 : Fa’atano.
www.tahitiora.blogspot.com

 

Tikahiri, l’énergie paumotu :
Né en 2003, à l’initiative de Aroma et Mano Salmon, à la fois auteurs, compositeurs et interprètes de leurs créations, le groupe Tikahiri fait beaucoup parler de lui depuis le mois de mars 2008. Leur histoire particulière, leur style original, fait de ces musiciens et chanteurs un groupe dont la musique dépasse les frontières locales. Ils ont ainsi représenté la Polynésie lors du concours de RFO 9 semaines et 1 jour à La Rochelle et à Paris Plage, ainsi que dans divers cafés parisiens.
Dans un style résolument novateur et métissé, Tikahiri chante en anglais et en paumotu, aborde des sujets universaux tels que l’amour, la guerre, la nature sur des sons modernes et déroutants. Les guitares, le violoncelle de Simon Pillard et la batterie de Stéphane Rossoni se mêlent pour un résultat très rock. La qualité de leur son, leurs textes originaux, leur musique puissante et sensible, vous feront découvrir un univers riche en émotions et en couleurs que vous ne pourrez oublier après l’avoir entendu. Tikahiri a sorit son 1er album en avril 2008 : Tamaki hope’a.
www.tikahiri.com

 

Télécharger la bande annonce…

 

Infos pratiques
Grand Théâtre de la Maison de la Culture
Vendredi 03 octobre à 20h00
Tarifs : 2000 Fcfp et 1500 pour les moins de 12 ans
Billets en vente à la Maison de la Culture
Renseignements au 544 544