Le jardin merveilleux de l’école de danse Annie Fayn

affiche-fayn-jardin-merveilleuxL’Ecole de danse Annie Fayn ouvre le bal des beaux spectacles de fin d’année, avec une histoire profonde et enchanteresse.

Il était une fois une grande ville… Masquée par la brume, ses contours auréolés de mystères dévoilaient une grande effervescence. Pour ses habitants, le quotidien n’y était que bruit et stress… dans cette grande ville, vivait aussi un petit garçon bien loin des préoccupations qui l’entouraient, il avait de beaux yeux rêveurs. Ce qui lui plaisait c’était de se balader après l’école, de prendre le grand escalier qui mène au cœur de la vieille ville. Sur son chemin sinueux chargé d’histoires et de légendes se trouvaient de beaux abricotiers, qui, chaque été, se couvraient de fruits dorés comme des petits soleils. (…) Le cœur de la ville abritait aussi un jardin féérique devant la porte duquel un peintre avait laissé le tableau qu’il peignait et peignait inlassablement : le visage de sa bien-aimée disparue. On racontait qu’un jour, il était revenu mais que la jeune femme était sortie du tableau pour trouver la clef du jardin merveilleux. La grand-mère du petit garçon lui avait dit que s’il venait un soir de pleine lune à la porte du jardin, la clef se trouverait sur le tableau et lui ouvrirait la porte de ce monde fantastique scellée depuis. Mais chaque soir, le petit garçon s’endormait et la lune lui souriait. Devenu grand, (…) un soir, alors que la pleine lune brillait dans le ciel étoilé, il arpenta les ruelles comme autrefois lorsqu’il était enfant. Il arriva devant le tableau et vit la jeune femme en sortir. Il ne restait que sa silhouette et la clef ! Il poussa doucement la grille qui s’ouvrit en grinçant, il entra à pas lents dans le jardin, sa montre s’arrêta et un univers fantastique apparu… celui de son enfance où tous les rêves sont possibles…

 

Ces univers aux atmosphères opposées ont de nouveau donné l’occasion à l’Ecole de danse Annie Fayn de travailler avec un artiste contemporain talentueux dont la collaboration a été des plus réussie en décembre dernier lors de la 3e Rencontre Internationale de Danse : Hell Ton John. Ses tracés et ses vidéogrammes évoqueront les différents univers traversés par le petit garçon

Enfin, cette histoire nous invite à regarder le monde avec des yeux d’enfants, à poser un regard nouveau et pourtant familier que nous avons oublié. Une appréhension de la réalité dont l’issue est de parvenir à trouver la clef d’un jardin merveilleux enfoui au plus profond de chaque être, notre jardin merveilleux.

 

 

Infos pratiques

 

Spectacle de danse / Ecole de danse Annie fayn : Le jardin merveilleux

Ecole de danse Annie Fayn/TFTN

Grand Théâtre

Vendredi 23 et samedi 24 mars 2012 – 19h30

Tarif unique 2 800 Fcfp

Billets en vente dans les Carrefour Arue et Punaauia, à Radio 1 et sur www.radio1.pf

Renseignements au 434 100