« Festival à Rurutu » « Rurutu »

affiche-cinematamua-novLe magazine « Rurutu » fut produit en 1981 par RFO Polynésie.

Réalisé par Tony Turquem, le reportage nous invite à découvrir cette île de l’archipel des Australes.

 

Le réalisateur nous promène de village en village où nous découvrons la vie communautaire de l’île, qu’il s’agisse du tressage, de la plantation des taros, de la pêche, des fêtes et du culte.

Tony Turquem nous invite également à découvrir les sites archéologiques de l’île où Raymond Graffe nous parle du site de Vitaria.

De nombreux témoignages des habitants de l’île nous permettent également de mieux comprendre les us et coutumes de l’île.

 

Rurutu, dont le nom ancien est Eteroa, est située à 572 km au sud-ouest de Tahiti. D’une surface de 32 km², cette île est unique en Polynésie de part sa structure géologique. En effet, celle-ci ne possède pas de lagon, elle est bordée de falaises plongeantes dans l’océan et parsemée d’une trentaine de grottes calcaires avec stalactites et stalagmites formées par l’érosion. On la surnomme l’île troglodyte. Les grottes sont une des attractions principales de l’île, les plus connues étant celles de Anaaeo et Vitaria, la plus difficile d’accès étant celle située près du mont Rairiri

La production économique de Rurutu consiste en la production d’objets de vannerie et grâce à ses terres fertiles en une agriculture intensive qui produit des pommes de terre, du taro et un peu de café, de vanille et de bananes.

Chaque année en janvier à lieu le Tere, sorte de pèlerinage où la population effectue un tour de l’île à pied ou à cheval et évoque les légendes ancestrales.
Le festival s’achève par un concours de levée de pierre (les plus forts soulèvent 150 kg).

 

Venez voir ce reportage qui vous fera découvrir l’île de Rurutu sous toutes ses formes et toute sa splendeur !

 

 

 

Infos pratiques

Cinematamua / Projections de films anciens : Rurutu

Festival à Rurutu – en reo tahiti, de 1981, 27mn

Rurutu – en langue française, de 1981, 1h

TFTN /Polynésie 1ère

Mercredi 14 novembre 2012 à 19h00

Entrée libre

Renseignements au 544 544

Grand Théâtre