JOURNEE RENCONTRES

SUR LE PATRIMOINE ETHNOGRAPHIQUE POLYNESIEN

Journée rencontres  <span>sur le patrimoine ethnographique polynésien</span>

Du 10 octobre 2007 au 15 avril 2008 s’est tenue au Musée de Tahiti et des Îles une exposition montée par Tara Hiquily et Muriel Glaunec intitulée « No hea Mai Matou – Destins des objets polynésiens ». Ainsi que le titre le suggère, cette exposition a abordé la manière dont, au cours de l’Histoire, ces objets ont été abandonnés, donnés, échangés, profanés, vendus ou volés, puis comment ils ont été exhibés, étudiés, collectionnés, conservés et enfin, sont devenus des instruments de spéculation et des objets d’admiration.

 

Mais par la force des choses, cette exposition pose la double question aujourd’hui du statut et du devenir des collections ethnographiques polynésiennes : À qui appartiennent-elles et comment les préserver ?

 

Pour y répondre le Musée de Tahiti et des Îles, en partenariat avec la Maison de la Culture, a organisé sous la direction de Jean-Marc Pambrun le 10 février 2008 une journée de rencontres sur ce thème qui a réuni conservateurs, collectionneurs, responsables associatifs et spécialistes de la culture polynésienne.

 

C’est la transcription intégrale de ces rencontres qui est aujourd’hui offerte aux internautes et qui témoigne – quelle que soit la diversité d’opinions – de la capacité des intervenants à dialoguer et à trouver des points de convergence qui peuvent permettre de fonder les axes d’une politique culturelle cohérente et audacieuse en matière d’acquisition et de préservation du patrimoine matériel de la Polynésie française.

 

Fort du succès de cette journée et à la demande des participants, les directions du Musée de Tahiti et des Îles et de la Maison de la Culture ont décidé de renouveler l’expérience en organisant tous les trois mois de nouvelles journées rencontres sur un thème différent portant sur un aspect de la culture polynésienne. Prochain rendez-vous : le 10 mai à la Maison de la Culture avec cette question : Quel avenir pour le Musée Gauguin ?

 

Téléchargez le livret