FIFO 2014 – Rai et Mana, les chouchous du FIFO

Rai et Mana alias Edouard et Marii sont les véritables chouchous de cette 11ème édition du FIFO. A chaque pas les festivaliers les arrêtent pour un autographe et une photo. Après avoir fait le buzz sur le web dès la publication de leur première vidéo, Rai et Mana ont séduit la télévision. En effet Polynésie 1ère diffuse depuis le 20 janvier une mini série 100% locale de 50 épisodes, tournée à Bora Bora d’où les deux compères sont originaires. Ils partent aujourd’hui à la conquête du FIFO, avec 3 épisodes tournés lors du festival. Un casting a également été organisé pour rechercher 7 futurs acteurs de la série et des figurants. 2 épisodes de Rai et Mana ont enfin été projetés lors du off, à la nuit du court océanien.

Tout en auto dérision, ils campent deux frères aux idées bien arrêtées quant à l’accueil à réserver aux touristes et la sauvegarde des traditions polynésiennes. Objectif : Valoriser l’activité touristique des îles et le légendaire humour polynésien. Rencontre avec ces 2 compères au caractère bien trempé…

 

FIFO : Quel est le parcours qui vous a conduit aujourd’hui à être les héros d’une série TV ?


Edouard alias Rai « Nous sommes animateurs dans les hôtels depuis 8 ans environ, je suis aujourd’hui directeur d’un département animation, mais avant j’ai fait mes études en métropole et en Allemagne, j’ai beaucoup voyagé car mon père a fait une carrière militaire. Nous sommes amis avec Mana depuis longtemps et depuis 8 ans que nous travaillons ensemble, nous avons fait plein de chose, de la danse, de la musique, le Heiva. Et un jour on nous a proposé d’animer dans un hôtel tous les week-ends avec des parodies musicales. C’est comme ça que plus au moins nous avons créé notre duo. Chacun a fait sa route, son travail, nous avons fondé une famille et ensuite c’est sur le web que tout à commencé. Grâce aussi à la rencontre avec Sadry Ghacir, le réalisateur de la série web car un hôtel voulait un JT pour leurs employés, on voulait travailler avec Marii et c’est comme ça qu’on commencé à écrire et faire rire. Nous, on avait les idées et Sadry avait le projet de la série. On a choisi ces surnoms car ils veulent dire le pouvoir du ciel et c’est plutôt fun. Car c’est un peu un don qui nous est tombé du ciel de faire rire. Voilà on voulait montrer la culture polynésienne, mais à la base c’était pour les amis, c’est comme ça que tout a commencé en fait. »

 

FIFO : Ce succès fulgurant et votre présence au FIFO, comment le vivez vous ?


Marii alias Mana : « On essaye de rester sur terre, on n’essaye pas de se monter la tête et de se montrer comme si on était des acteurs, c’est nous quoi. On reste humble et comme on est, même si on est très contents. »

 

FIFO : Quels sont vos projets?


Rai : «Les projets c’est déjà que la série Rai et Mana perdure. Car l’équipe de production s’est agrandie et on a tous le même objectif, c’est d’essayer de durer dans le temps. Tout simplement nous voulons continuer car le but de la série c’est de montrer le tourisme là où il y a le plus d’hôtels donc Bora Bora. Quand on sait que le tourisme c’est 70 % des ressources propres de la Polynésie, il faut bien sensibiliser le maximum de gens à ce niveau là.»

 

FIFO : Et au FIFO, quel est votre programme ? »


Rai : « Déjà on voulait aller à la rencontre de notre public car ça fait 6 mois que Rai et Mana existent sur le web et à la TV et rien de tel que de le faire au FIFO. Nous aussi nous sommes des amateurs du Festival. On est là pour ça : être disponible pour tout le monde. Il y a aussi un casting, pour chercher des comédiens et des figurants qui devront partir sur Bora Bora. »

 

affiche-raietmana affiche-raietmana1