Découvrir le triangle polynésien en s’amusant

Le festival Polynesia débute ce soir, lundi 12 septembre. En amont et durant l’événement, la Maison de la Culture organise des jeux afin de faire participer le public.

 

Faire connaître le festival au public, découvrir le triangle polynésien, mobiliser les internautes autour des cultures polynésiennes… Ce  sont les objectifs des différents jeux mis en place par la Maison de la Culture à l’occasion du festival Polynesia. Certains ont eu lieu en amont de l’événement, comme celui réservé aux abonnés de la médiathèque de la Maison de la Culture, qui s’est terminé le 8 septembre dernier. Les participants ont eu à remplir un bulletin d’inscription, déposé ensuite dans les urnes disposées dans les bibliothèques pour enfants et adultes. Parmi les nombreux participants, huit ont eu la chance de gagner par tirage au sort des places pour les soirées du festival. Le second jeu mis en place en amont du festival s’est déroulé, lui, sur le réseau social Facebook du 22 août au 9 septembre. Le principe : poster une photographie rendant hommage à la culture polynésienne, suivie d’un commentaire de son auteur. Des artistes du fenua, parrains de ce jeu, ont montré la voie aux internautes, en publiant eux aussi des images de notre culture. Le jeu a rencontré un grand succès : 98 contributions publiées et plus de 2500 votes et partages ! Au total onze prix ont été décernés : deux prix tirés au sort parmi les votants, trois prix du jury désignés au nombre de « like », et six prix du jury.

 

Un public impliqué

 

Sourire, four tahitien, matahiapo, vahine… Les participants ont fait honneur aux Polynésiens et à leur culture. Le premier prix du public a été décerné à Heiana, qui a recueilli pas moins de 600 like. Son image, une va’ine mao’hi avec ce commentaire : « Munie de mon chapeau, de mon petit collier de nacre, de ma robe polynésienne, de mon tatouage et de ma joie de vivre, j’exprime ma culture, mon identité ». Le deuxième, c’est Moana qui le remporte en partageant sa passion du Heiva. Sa photographie a obtenu 300 like. « Avec le Heiva i Bora Bora, c’est l’âme d’une île qui revit. Le Heiva i Tahiti est très beau et est une référence dans tout le Pacifique mais nous oublions souvent le Heiva dans les îles. Ici nous pouvons voir le Heiva i Bora Bora, un des plus beaux que j’ai pu découvrir », commente l’internaute. Enfin, le troisième prix du public est revenu à Angélique avec 180 like et un hommage émouvant à Aline, une artisane de Rimatara disparue récemment et qui a grandement contribué au développement touristique de son île. « Nous avons la chance de rencontrer des personnes qui s’impliquent et veulent partager leur culture vers l’extérieur mais également qui comprennent la richesse que peut apporter l’extérieur à leur propre réalité », peut-on lire notamment dans le commentaire.

 

Valorisation de la culture polynésienne

 

Les autres prix de ce jeu ont été attribués par le jury du festival, sur trois critères : la connaissance de la culture polynésienne, l’authenticité, l’originalité. C’est Astrid qui a remporté l’un des prix culture. Son image de la teinture traditionnelle, et son matériau naturel, ont séduit le jury. La gagnante interroge le public sur ces matières végétales : « La dernière plante tinctoriale, un art qui fait aussi partie de notre patrimoine artisanal. Connaissez-vous le tutae puaa ? le mati ? le uefa ? le Tiairi ? ou comment faire de l’encre pour le tatouage ? La mémoire tinctoriale ne s’est pas encore complétement éteinte ». Le second prix culture a rendu hommage au ori tahiti avec une image de Mearii. « E ta’u nuna’ae, a ha’aamu i to ‘oe mau a’a ma’ohi na roto i te ‘ori ». Traduction : « Oh mon peuple, retrouve tes racines, enracine-toi à travers la danse ». Deux prix authenticité ont également été décernés. Le jury a particulièrement apprécié les photographies de Pare, racontant avec simplicité et esthétique le travail du tapa marquisien, une spécialité de l’île de Fatu Iva. Le commentaire de l’auteur rend hommage à cet art peu ou plus pratiqué sur le fenua. « L’écho des i’i résonnait dans tout le triangle polynésien au rythme des gestes précis des femmes qui frappaient l’écorce avec habileté pour fabriquer le Tapa (…) La transmission de ce savoir ancestral est un élément important de l’identité culturelle polynésienne ». Le second prix revient à Vaea avec une image touchante d’une matahiapo, rappelant le respect que nous leur devons. Enfin, derniers prix de ce jeu : celui de l’originalité. Le premier évoque ce moment historique vécu par des milliers de Polynésiens, place To’ata, en avril 2015 : le record du monde de ‘ukulele. C’est Jonathan qui a immortalisé cet instant. Le second rend hommage au tatouage de manière originale avec une image de Terem’s. Tous les gagnants ont remporté des places offertes pour les quatre spectacles payants proposés durant le festival Polynesia, ainsi que la participation à une « Master Class » de leur choix. Ils auront aussi le plaisir de voir leurs photographies affichées devant l’entrée du Grand Théâtre durant l’événement.

 

La chasse aux trésors polynésiens

 

Dans une volonté d’inviter les visiteurs à découvrir le triangle polynésien, représenté sur le village du festival par plus de 200 artistes venus de Hawaii, de Nouvelle-Zélande, de l’Île de Pâques et des cinq archipels de la Polynésie française, le festival propose un dernier jeu se déroulant durant l’événement, avec un parcours ludique au sein du village. Dès le mardi 13 après midi, et ce tout au long de l’événement, des bulletins de participation seront disponibles au sein du village. Le festivalier devra répondre aux six questions posées, puis déposer ses réponses dans une des urnes disposées au festival. Chercher un mot en Rapa Nui, le nom d’une sculpture, ou celui d’un instrument de musique… Pour trouver les réponses, les participants devront visiter et ainsi découvrir les différentes régions de la Polynésie. Le tirage au sort sera effectué le vendredi 16 septembre à 17h. Le gagnant aura le plaisir de profiter de deux billets offerts par Air Tahiti, pour partir à la découverte des îles Sous-le-Vent ou des Tuamotu. Alors, un seul mot d’ordre : rendez-vous sur le festival Polynesia !

 

Suliane Favennec

 

TÉLÉCHARGER TOUT LE PROGRAMME 

Billets en vente sur place

Renseignements au 40 544 544

FB Festival Polynesia – Te Moana Nui a Hiva