CINEMATAMUA : CONCERT DES 80’S

CinematamuaAu programme une soirée musicale consacrée aux concerts donnés à Tahiti dans les années 80 avec les grands de la chanson polynésienne de l’époque, mais aussi la nouvelle génération et des rencontres avec des musiciens venus d’Europe.

Michel Poroi and Co
Après plus de 35 ans de carrière en tant que guitariste et plus de 10 albums à son actif, Michel Poroi pourrait faire une pause. Mais cet amoureux des rythmes sait que la création musicale est une quête sans fin. Déjà vers l’âge de 5-6 ans, à Mataiea, la commune qui l’a vu naître en 1956, le tout jeune Michel tambourine sur tout ce qu’il trouve et qui émet un son ! Le grand-père, devinant que son petit-fils a des dispositions pour la musique, lui fabrique un toere en bambou. L’enfant se déchaîne. Vers 10 ans, avec ses amis, il fabrique des instruments de fortune. De gros fûts en guise de boîtes à rythmes avec lesquels, comme Michel le dit si bien, « ils font tourner les rythmes ! ». Sa mère l’inscrit à l’école de musique qui se trouvait, à l’époque, à Sainte-Amélie. Michel Poroi a alors 9 ans. Sa passion pour la musique se confirme et alors qu’il souffle ses 11 bougies, sa mère lui offre sa première guitare. Il se la fera confisquer à 15 ans par un gendarme alors qu’il jouait dans la rue. Heureusement, les amis sont là et lui prêtent leurs guitares. Michel peut alors continuer à gratter les cordes de son instrument préféré. Avec d’autres jeunes de Taravao, il se produit chez « Eric et Poulet », la boîte de nuit branchée de la presqu’île. C’est avec l’aide d’Emile Roche que lui et ses amis avaient réussi à former un premier groupe de musique. Leur renommée grandit et l’on fait appel à eux pour animer les mariages de district. En 1979, il se produit sur scène pour la première fois avec le groupe « Tokiri ». Sa musique est jazz-rock. Un style nouveau, à l’époque, pour le public polynésien. « Toriki » disparaît et c’est ensuite avec le groupe « Tropiquartet » qu’il joue dans les boîtes de nuit de Tahiti dont Star Circus, la boîte branchée. 1981 est marquée par la rencontre avec Jean-Marie Chansin qui devient très vite son producteur et qui va propulser le déjà talentueux guitariste sur le devant de la scène. Michel enregistre alors son premier album, « Hotu », et de nombreux autres albums suivront. (source : www.tahitijukebox.com)

En 1985, Michel Poroi rencontre Christian Escoudé, ils se produisent ensemble à Tahiti. Interviews et concert ont été filmés par l’ICA. Toujours en 1985, à l’occasion d’un concert Salle Aorai Tini Hau, Michel joue en duo avec un autre grand guitariste du Fenua : Daniel Benoît. Autre concert de Michel à l’OTAC en 1986. Et pour finir un extrait d’un concert filmé de Tropiquartet « Live » avec Michel Poroi (guitare), Clément Bailly (batterie), Sam Roscol (basse), Rémy Cuitot (Claviers), Franck de Cagny (percussions) et Patrick Noble.

Les chanteurs populaires
Cinematamua présentera également plusieurs extraits de concert de chanteurs populaires dans les années 80 : un concert de John Gabilou en 1983 à l’OTAC, Emma Terangi à l’Hôtel Tahiti, Bobby et Angelo à Aorai Tini Hau, le groupe Gold à Aorai Tini Hau, un medley de Sacha Distel en 1988, Vairea à Aorai Tini Hau (groupe de Teva Tetuanui), Andy Tupaia & Guy Roche en 1988 et le come-back des Barefoot Boys à Aorai Tini Hau avec Gabilou, Jacky, Mala, Petiot et Rémy.

Infos pratiques
Grand Théâtre de la Maison de la Culture
Mercredi 18 novembre – 19h00
Entrée libre
Renseignements au 544 544