107ème Hiro’a : une rentrée pleine de surprises

Ce 107ème Hiro’a promet une rentrée pleine de surprises, et pour cause ! Des nouveaux ateliers aux nouveaux évènements, en passant par de prestigieuses expositions,  les partenaires du journal vous proposent une rentrée énergique et culturellement riche.

Cela commence dès le premier article, dans lequel Hiriata Millaud réaffirme le lien indéfectible entre culture et tourisme. Un message fort qui n’a fait que s’affirmer d’année en année autour du dossier Taputapuätea par exemple, sur lequel nous revenons dans notre rubrique E reo to’u. Et dans ce domaine, chacun apporte sa petite pierre à l’édifice, qui ne fait que se renforcer. Ainsi, Mamie Chongaud présente son savoir-faire délicat en matière de couronnes tressées de fibres teintées ; des archéologues ont exploré les réserves lithiques du musée des Îles et du Service  de la Culture pour en savoir plus sur les échanges entre les premiers Polynésiens ; une stagiaire venue de l’Ecole du Louvre a passé deux mois au Musée des îles et a pu apporter ses compétences tout en découvrant de nouveaux domaines. Elle a notamment assisté les conservateurs dans l’organisation de l’exposition Tiki, qui s’ouvrira en septembre dans les espaces d’exposition du Musée.

Nous revenons sur ce sujet dans notre rubrique Trésor de Polynésie, pour mieux expliquer ce qu’est Tiki, qui est Tiki, et présenter déjà quelques éléments de cet évènement, qui aura mis près de trois ans à se monter.

Le secteur culturel, dans sa permanente effervescence, vous offre également un beau panorama du Heiva, en revenant en images sur le palmarès de cette extraordinaire édition, et plus en détail sur les costumes primés. Chefs-d’œuvre de patience, de précision, de détails porteurs de sens, ils ne manquent pas d’éblouir les spectateurs et gagnent à être découverts de plus près.

Et puis la culture, telle qu’elle est mise à disposition dans le Hiro’a, a pour objectif de faire réfléchir, de faire sens aussi. Elle s’exporte auprès de publics inattendus grâce à un atelier de slam par exemple, comme à Nuutania où la politique du directeur du service pénitentiaire d’insertion et de probation tend vers l’accès aux arts, à la lecture, à l’écriture. Elle se glisse au plus près des scolaires pour les amener, dans le cadre du Festival Polynesia – Te Moana Nui a Hiva, à réfléchir sur l’identité polynésienne. Elle accompagne aussi les visiteurs du parc du Musée des îles, au travers d’un petit guide floristique bien utile.

Notre est partout, auprès de tous, comme le montre notre dossier de rentrée qui s’adresse aux plus petits comme aux plus âgés, et qui propose autant de divertissement que d’apprentissages dans de nombreux domaines. Elle vit par l’énergie de ses acteurs, de ceux qui la portent, ce qui justifie pleinement le patient travail du Service de la Culture et du Patrimoine, qui se dévoue à un projet d’importance que beaucoup attendent avec impatience : ce fameux statut d’artiste, préconisé lors des Etats généraux de 2009…

Premier journal culturel mensuel gratuit de Polynésie française, Hiro’a est l’expression de la synergie entre 7 établissements et services devenus partenaires sous la tutelle du Ministère de la Culture. Né en septembre 2007 et tiré à 5 000 exemplaires en quadrichromie, retrouvez-le dans les grandes surfaces, hyper et supermarchés, librairies, hôtels, mairies etc., ou téléchargez-le, comme près de 2 000 internautes chaque mois, sur les sites suivants : www.conservatoire.pf, www.museetahiti.pf, www.culture-patrimoine.pf, www.cma.pf, www.maisondelaculture.pf et www.artisanat.pf

Découvrez vite ce nouveau numéro sur www.hiroa.pf !

Au sommaire ce mois-ci :

10 questions à : Hiriata Millaud, attachée culturelle pour Tahiti Tourisme

La culture bouge : S’évader par les mots / Un concours de dessin pour réfléchir à la grande famille polynésienne

Dossier : Une rentrée pleine de surprises

E re’o to’u : Paripari no Öpöa – Taputapuätea

Le saviez-vous ?   Raconter l’histoire de la Polynésie grâce à la pierre / Une stagiaire au fenua grâce au partenariat avec l’Ecole du louvre

Pour vous servir : Te ohi o te fenua, un guide à découvrir

Nahea ra ? Comment fait on ? Une couronne aux fibres de purau teintées

L’œuvre du mois Heiva 2016 : les costumes primés

Trésor de Polynésie : Exposition Tiki

Retour sur : Heiva i tahiti : quel palmarès !

Actus

Programme