Chargement Évènements

« Tous les Évènements

  • Cet événement est passé

Le fabuleux Carnaval des animaux de l’Académie de danse Annie Fayn

Navigation Évènement

2800XPF
Le fabuleux Carnaval des animaux de l’Académie de danse Annie Fayn

24 mars, 19h30 - 25 mars, 19h30

Grand Théâtre

Ce mois-ci l’Académie de danse Annie Fayn en co réalisation avec la Maison de la Culture présente les 24 et 25 mars au Grand Théâtre Le carnaval des animaux, un spectacle original de danse classique, moderne, contemporaine et claquettes. Lors des deux soirées les enfants de tout âge – comme les grands – seront invités dans un joyeux tourbillon de féerie et d’humour à la rencontre de personnages aussi fascinants que farfelus !

Une œuvre musicale pleine d’humour

Composé en 1886 par Camille Saint-Saëns (1835-1921), Le Carnaval des Animaux est une suite musicale de quatorze pièces.

Saint-Saëns en a l’idée au cours de ses vacances dans un petit village autrichien. Il ne s’agit pas de musique sérieuse mais d’une parenthèse humoristique dans l’œuvre du compositeur, qu’il a lui-même qualifiée de « fantaisie zoologique ». La pièce n’est jouée que deux fois à l’époque, puis le compositeur la renie et en interdit l’exécution publique de son vivant. Seul le morceau intitulé Cygne était exclu de cette censure.

L’auteur et humoriste Francis Blanche a écrit un texte d’accompagnement truffé de jeux de mots dont les extraits égayent à la fois ce dossier de presse et le spectacle !

De la musique à la danse

L’académie de danse Annie Fayn s’est inspirée de la célèbre suite musicale de Saint Saëns, Le Carnaval des Animaux, pour en faire un spectacle original de danse classique, moderne, contemporaine et claquettes.

Ce spectacle invite les spectateurs de tous âges dans un joyeux tourbillon de féerie et d’humour à la rencontre de personnages aussi fascinants que farfelus !

On danse, on découvre ou re-découvre des trésors musicaux et on savoure des anecdotes truculentes ! On sort du spectacle avec des étoiles plein les yeux et plein la tête !

De la créativité et des trésors du répertoire de la danse classique

Une dizaine de danseuses de l’académie de danse se prêtent à l’interprétation de solos et de duos. Certains sont inspirés directement des textes de Francis Blanche ou des intentions du compositeur, Camille Saint-Saëns. Ils engagent avant tout l’expressivité des danseuses tout en mettant en valeur leurs qualités. D’autres sont des extraits des grands ballets du Répertoire de la danse classique : Giselle, La Fille Mal Gardée, Le Lac des Cygnes. Ils sont repris sans aucun changement dans la chorégraphie et nécessitent beaucoup de technicité et de grâce. Les plus grandes étoiles du ballet sont évaluées sur la maîtrise de ces chorégraphies, une motivation supplémentaire pour les élèves de l’académie !

Les mouvements

« On décore, on festonne, on visse, on cloue, on plante. Le castor construit des tréteaux, La grue porte des fardeaux, Le python accroche des tableaux Car, ce soir, au Jardin des Plantes, C’est la grand-fête éblouissante : Le Carnaval des Animaux ! »

Les intervenants

Le Ballet Coïnsidanse

Le Ballet a été créé en 1999 à l’initiative d’Annie Fayn. Depuis octobre 2005, cette compagnie est devenue l’association Coïnsidanse qui regroupe des niveaux supérieurs et se veut le prolongement de L’Académie de Danse. L’objectif principal est de promouvoir l’art de la danse par le biais du spectacle en privilégiant les échanges artistiques avec d’autres troupes y compris à l’international.

Parmi les actions de cette jeune association dynamique figurent les voyages culturels à l’Ecole Supérieure de Danse de Cannes Rosella Hightower en 2005 et à la New Zealand School of dance de Wellington en 2006 et 2016 la réalisation des 2e, 3e et 4e Rencontres Internationales de Danse à Papeete entre 2006 et 2016, le spectacle « Moemoea » en décembre 2008 et en mars 2011, fusion de la danse contemporaine et de la danse traditionnelle au travers des encres de Chine de Léon Taerea en collaboration avec le groupe Toa Reva. Coïnsidanse a également rendu possible le départ d’un jeune Polynésien, Florian Teatiu, à la New Zealand School of Dance, l’Ecole Nationale de Danse de Nouvelle-Zélande.

L’Académie de Danse Annie Fayn

Fondée en 1995, cet établissement dispense des cours de danse classique, contemporaine, modern’ jazz et claquettes. L’Académie de Danse Annie Fayn compte 200 élèves inscrits dont 150 participants au gala de fin d’année. De ses rangs sont sortis des danseurs émérites qui poursuivent une carrière aux Etats-Unis, en France, en Nouvelle-Zélande et au Canada. Leurs résultats font la fierté de cet établissement et inspirent les jeunes générations à poursuivre leur exemple. En 2014, L’Ecole de Danse est devenue l’académie de danse Annie Fayn.

Annie Fayn

Après un Premier Prix de Conservatoire décerné par Claude Bessy (ancienne directrice de l’Opéra de Paris), elle se perfectionne en danse classique au Centre de Danse de Cannes Rosella Hightower. Sa carrière professionnelle débute à l’Opéra d’Avignon et occasionne de nombreuses tournées et contrats à l’international. Sa carrière de danseuse la dirige vers la pédagogie et elle se passionne pour l’enseignement. Le hasard fait qu’elle rejoint sa famille installée à Tahiti depuis 1978. Elle y fonde L’Ecole de Danse éponyme en 1995 et le Ballet en 1999. Directrice de l’établissement, elle est également la directrice artistique de l’association Coïnsidanse et membre du Conseil International de la Danse (UNESCO). Elle partage ses expériences professionnelles et pédagogiques auprès des jeunes de Polynésie française et a formé des danseurs et des danseuses dont le niveau actuel est reconnu auprès des professionnels de la danse. Ses créations suscitent l’engouement tant de ses élèves que d’un large public.

SITE INTERNET : www.ecole-anniefayn.com

Facebook : http://fr-fr.facebook.com/pages/LEcole-de-Danse-Annie-FAYN/280987330868

Extrait vidéos :

« Uprising » : http://www.youtube.com/watch?v=HsYwLv9mtnw&feature=related

« Le Lac des cygnes – Les Quatres Petits Cygnes » : http://www.youtube.com/watch?v=TxUmHwlTEXE&feature=related

Marion Fayn

Danseuse et chorégraphe, elle a suivi une solide formation en danse classique et contemporaine en France et aux Etats-Unis. Elle est également titulaire d’un Master universitaire en Lettres Langues et Sciences Humaines mention « Multiculturalisme et pluralité linguistique dans le Pacifique » et poursuit ses recherches dans le cadre d’un Doctorat en Anthropologie de la Danse. Son expérience de la scène et ses études, fait qu’elle est l’investigatrice de spectacles tels que les Rencontres Internationales de Danse (2005, 2006, 2011 et 2016) et la créatrice « Moemoea » (décembre 2008 et mars 2011). Elle suit le réalisateur Jacques Navarro dans son projet de handidanse en 2016 et crée le spectacle « Tapa » mêlant danse contemporaine et traditionnelle avec un effectif composé de danseurs en situation de handicaps, de danseurs traditionnels et de danseurs de l’académie. Un documentaire, « Alors on danse », retraçant l’aventure est en compétition au FIFO 2017. Depuis mars 2009, elle est présidente de l’association Coïnsidanse et membre du Conseil International de la Danse (UNESCO).

Extrait vidéo « Corps et Graphiques » avec Hell « Ton » Jon et le Ballet Coïnsidanse  : http://www.youtube.com/watch?v=A-030TK53a8&feature=share

Détails

Début :
24 mars, 19h30
Fin :
25 mars, 19h30
Prix :
2800XPF
Catégories d’Évènement:
,

Organisateur

Maison de la Culture
Téléphone :
+689 40 544 544
Courriel :
communication@maisondelaculture.pf
Site Web :
https://www.maisondelaculture.pf

Lieu

Grand Théâtre
646 Boulevard Pomare IV
Papeete,98713Polynésie Française
+ Google Map