Chargement Évènements

« All Évènements

  • Cet évènement est passé

Festival Polynesia – Soirée mythes et légendes

Navigation Évènement

Gratuit
Festival Polynesia – Soirée mythes et légendes

15 septembre 2016, 19h00

Paepae a Hiro

TÉLÉCHARGER TOUT LE PROGRAMME

Jeudi 15 septembre, place à nos légendes ! Entièrement gratuite, cette soirée met en exergue une caractéristique essentielle du peuple polynésien : sa tradition orale. L’ensemble des conteurs reviendra non seulement sur des légendes polynésiennes ancestrales, un outil fondamental pour transmettre valeurs et croyances, mais il le fera dans sa langue d’origine, socle identitaire par excellence.

Ainsi, venus des extrémités du Triangle polynésien, Moses Goods pour Hawaii, Rangimoana Taylor pour la Nouvelle-Zélande et Kimi Ora Hey Araki pour l’Île de Pâques conteront chacun à leur tour en hawaiien, en maori ou en reo rapa nui.

Conteur hawaiien accompli ayant parcouru le monde entier, Moses Goods dispose de plusieurs fils à son arc puisqu’il est également acteur primé, écrivain et réalisateur. Pour cette soirée, il nous propose un épisode de la vie de Kamapua’a qui est un akua (divinité) cher au peuple Hawaïen, pourvu d’un charme auquel peu de femmes parviennent à résister.

Par ailleurs acteur et metteur en scène, Rangimoana Taylor compte plus de 35 années d’expérience dans le monde du théâtre dont plusieurs apparitions internationales notamment sur la BBC. Il est également le frère du célèbre poète maori Apirana Taylor et de la scénariste Riwia Brown primée pour le film culte néo-zélandais L’Ame des Guerriers. Il abordera avec nous l’histoire de Maui Tikitiki-a Taranga qui était une Te Ariki Nui (la reine) qui avait donné naissance à un enfant qu’elle croyait mort.

En plus d’être une danseuse hors pair, Kimi Ora Hey Araki est la plus jeune de tous les conteurs. Agée de vingt ans seulement, c’est avec sa jeune sœur qu’elle nous conte en langue Rapa Nui la migration du célèbre monarque Hotu Matu’a à Te Pito o te Henua.

En alternance avec ces invités, nous retrouverons trois conteurs polynésiens bien connus du public, qui eux feront usage du reo tahiti et  du marquisien.

Teiva Manoi dit Minos est un orateur bien connu du monde culturel polynésien, notamment pour son rôle de ra’atira et ‘örero dans plusieurs groupes de danse professionnels. Habitué de la scène, on le retrouve souvent lors de concours ou de spectacles comme le Hura Tapairu, Pina’ina’i, et lors du Heiva i Tahiti où il a gagné à plusieurs reprises des prix pour ses prestations.

Hinano Murphy est présidente fondatrice de Te Pu Atiti’a et directrice adjointe de la station de recherche GUMP de l’Université de Berkeley. Egalement professeur des écoles et conseillère pédagogique en charge de l’enseignement des langues polynésiennes, elle a mis à profit ses talents de conteuses à de nombreuses reprises.

Edgard Tetahiotupa est enseignant et anthropologue, membre du réseau Asie-Imasie, du CNEP (Centre des Nouvelles Études sur le Pacifique, EA 4242), de l’association C.I.E.L. (Centre d’Investigation en Ethnoastronomie Locale) et de diverses associations culturelles locales. Passionné par les cultures et langues polynésiennes, par la vision polynésienne du monde et la perception de cet univers à travers le sens des mots, et par les liens qui unissent la Polynésie au reste du monde, il s’intéresse également aux contacts des langues polynésiennes et de la langue française, et leurs implications dans l’enseignement en Polynésie française. Ses recherches portent sur le bilinguisme, et les liens entre les cultures du Pacifique et du continent américain

Détails

Date :
15 septembre 2016
Heure :
19h00
Prix :
Gratuit
Catégorie d’Évènement:

Organisateur

Maison de la Culture
Téléphone :
+689 40 544 544
E-mail :
communication@maisondelaculture.pf
Site Web :
https://www.maisondelaculture.pf

Lieu

Paepae a Hiro
646 Boulevard Promare IV
Papeete,Polynésie Française
+ Google Map